Club Parlementaire du numérique

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Actualités du secteur
Actualités du Secteur

Petit déjeuner avec Christian Estrosi "Favoriser la croissance de l’Industrie numérique"

Envoyer Imprimer PDF

Le Club Parlementaire du Numérique a reçu Christian Estrosi le 20 janvier dernier autour d’une vingtaine de parlementaires et de différents acteurs de l’économie numérique. Ce rendez-vous a inauguré une année  tournée vers les réalisations concrètes, encouragées par le Grand emprunt.

« Le sous-investissement de la France dans les nouvelles technologies explique 60% de notre écart de croissance avec les Etats-Unis depuis 2000 », a rappelé François Fillon, en déplacement à Vélizy la veille de la réunion du Club. Le déploiement de la fibre optique et la vitalité du secteur des nouvelles technologies sont donc deux grandes priorités pour 2010.
Après une année 2009 riche en débats, l’heure des réalisations concrètes approche. Le Grand emprunt permet d’abonder le nouveau fonds pour la société numérique à hauteur de 4,5 milliards d’euros, le passage à la TNT va libérer le fameux dividende numérique…Il est temps pour l’Industrie numérique française d’entrer de plain pied dans cette mutation historique.

Mise à jour le Mercredi, 27 Janvier 2010 14:37 Lire la suite...
 

Trois questions à Ludovic Robert, P-DG ICTL-Liaisons Optiques*

Envoyer Imprimer PDF

L’innovation passe aussi par les PME

Lors de la dernière réunion du Club Parlementaire du Numérique, Christian Estrosi a tenu ce propos (entre autres). « La France doit être capable de proposer les produits les plus innovants. Plutôt que d’acheter de la fibre à des pays plus performants, il vaut mieux que la France en vende à des pays moins performants ». Quelles réflexions vous inspire cette remarque sur l’industrie numérique en France, ses atouts et faiblesses, ses perspectives ?

C’est une remarque qui vaut pour beaucoup de secteurs économiques. La France, comme beaucoup de pays dits industrialisés, se désindustrialise au profit de pays anciennement émergeants. En premier lieu, la Chine qui s’impose désormais comme la principale « usine du monde ».

Mise à jour le Mercredi, 27 Janvier 2010 14:38 Lire la suite...
 

Pour que la France soit aux avant-postes de la révolution numérique

Envoyer Imprimer PDF

Le gouvernement a décidé de consacrer 4,5 milliards d’euros issus du Grand emprunt, pour le déploiement de l’Internet très haut-débit.

« Avec le président de la République, nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure ». Le Premier Ministre, François Fillon, était sur le Campus de Dassault Systèmes à Vélizy pour lancer le programme national pour le déploiement du très haut-débit. Un programme ambitieux qui devrait permettre à notre pays de combler son retard en la matière. Mais pour cela la France doit surmonter ses faiblesses, qui tiennent principalement « à l’insuffisance de nos investissements ». « Dans le numérique, nous investissons deux fois moins que les autres pays avancés de l’OCDE. Et ce sous-investissement à des conséquences économiques. On peut considérer qu’avec ce sous-investissement, on s’est privé d’un potentiel d’environ 300 000 emplois » souligne le Premier ministre.

Mise à jour le Mercredi, 20 Janvier 2010 11:31 Lire la suite...
 

« La taxe Google est une illusion. Internet est un système interdépendant », entretien avec Olivier Esper, directeur des relations institutionnelles de Google France

Envoyer Imprimer PDF

Google a participé à l’élaboration du rapport Zelnik. Comment ?

L’objet principal de la contribution de Google aux travaux de la mission Zelnik a été de favoriser la coopération entre les mondes de l’Internet et de la culture et d’éviter toute logique d’opposition. C’est en effet la coopération qui permettra aux différentes filières culturelles de prendre le tournant du numérique. Nous avons, à titre d’exemple, travaillé à l’idée d’une charte qui promouvrait la constitution d’empreintes vidéos. Ces empreintes, qui seraient en quelque sorte l’ADN d’une vidéo,  permettraient à l’ayant droit d’en revendiquer l’audience, que la mise en ligne soit directement de son fait ou qu’elle ait été effectuée par un tiers qui n’avait pas les droits. Dans un modèle publicitaire, l’audience est synonyme de revenus.

Mise à jour le Mercredi, 20 Janvier 2010 11:41 Lire la suite...
 

« Développer progressivement des DNS nationaux interconnectés », entretien avec Louis Pouzin, créateur du réseau Cyclade*, fondateur et président d’honneur de la Société française de l’Internet (SFI)

Envoyer Imprimer PDF

* Base du principal protocole de l'Internet : le protocole TCPIP

Concernant Internet : peut-on parler d’une « mainmise américaine »?

L’influence américaine sur l’Internet s’enracine dans la création, en 1982, par une équipe de San Francisco, de la première version du Domain Name System (DNS), ensemble de fichiers interconnectés qui remplit la fonction d’annuaire. Elle devient effective en 1998, après la mort de Jon Postel, premier et emblématique gestionnaire de ce DNS,  auquel succède alors une nouvelle entité : l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers).  C’est sous l’impulsion de cette dernière que s’accroît le marché des noms de domaine et que s’imposent sur ce secteur des considérations d’ordre commercial. La principale activité de L’ICANN (et non la seule), comme mandataire du Departement of Commerce (DOC), est la spéculation sur les noms de domaine.

Mise à jour le Mercredi, 20 Janvier 2010 11:33 Lire la suite...
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2

Accès Membres

Vidéos